corse-echecs
Carnet de route : Agen 2021 !

Au cours de ce championnat de France, Serge Guillemart nous raconte les aventures de la délégation Corse d'un point de vue toujours très objectif.
Agen accueille 1800 compétitrices et compétiteurs du dimanche 24 au dimanche 31 octobre 2021 au Parc des Expositions/Centre des Congrès. Ils sont une trentaine à représenter la Corse dans toutes les catégories d'âge, entourés d'une bonne soixantaine d'accompagnants. Outre le nombre, il y a aussi le niveau de jeu. Le pôle compétition de la "scola corsa di l'eccellenza" est prêt : Plusieurs espoirs insulaires sont en mesure de gravir les marches des podiums.
La délégation Corse est encadrée par les entraîneurs de la Ligue : Le maître international PierLuigi Piscopo, Serge Guillemart le secrétaire général de la Ligue, notre formateur Gérald Murcia, le Directeur de la Ligue Jean-Philippe Orsoni et le Président de la Ligue Akkha Vilaisarn. Forza !!



JOUR 5 : DU PAIN, DU VIN ET DES JEUX
 Alors que nous apprêtions à aller déjeuner, un sémillant organisateur prend d'assaut notre espace. Ce n'est autre que notre ami Lyonnais Georges Bellet qui souhaite nous faire découvrir quelques spécialités de sa région. Quelques bouteilles (d'eau bien sûr nous sommes des professionnels) et saucissons plus tard nous étions ravis de ce moment d'une grande convivialité. À noter cependant qu'Augustin n'a pas souhaité se joindre à nous par solidarité envers ses cousins éloignés canards ayant finis en rillettes.

Aujourd'hui grande photo avec tous nos joueurs, inutile de vous dire que nous n'avons pas fait dans la demi-mesure : 'E quale simu ? A squadra Corsa' a fait vaciller tout le centre des expositions d'Agen.
C'est important de montrer notre cohésion mais aussi une belle image de la Corse. J'ai tenté une nouvelle méthode de motivation auprès de 3 de nos jeunes joueurs, "si vous gagnez je vous offre une crêpe chacun". Alors certes, ce n'est pas la tactique la plus diététique mais comme le soulignait très justement Augustin ; mieux vaut manger une crêpe au chocolat que de se faire manger ses pièces (à vérifier l'authenticité de cette citation, j'ai quelques doutes).

Toujours et encore de longs combats et analyses pointues, je vous narre deux extraits : - ici je joue un coup fort (coup pas terrible que l'adversaire peut réfuter), mais mon adversaire joue un coup très fort ! (Akkha et moi avons ri aux larmes après cet épisode) - mon adversaire joue h3 (un coup pas terrible qui créé des faiblesses), alors je joue a6 (un coup objectivement pas mauvais mais qui ne sert pas à grand chose), j'attends qu'il joue encore un mauvais coup...
Bref si nos joueurs s'amusent autant que nous à l'analyse, ils doivent prendre un immense plaisir sur l'échiquier. Pour l'aspect le plus important, notre repas du soir, un diner rapide avant d'enchaîner sur une longue soirée de travail. Nous approchons de la fin du tournoi, la tension monte !



 

JOUR 4 : QUE JEUNESSE SE FASSE
Carnet de route : Agen 2021 !
Pendant des années le secret était resté jalousement gardé par nos formateurs, mas aujourd'hui la vérité a éclaté au grand jour. Comment la Ligue réussit-elle à former tant de jeunes espoirs ?
La réponse est simple : apprendre à jouer aux échecs avant de parler !
Finalement, à quoi cela sert-il de savoir parler pour jouer une partie (surtout en Corse où on ne peut pas ouvrir la bouche pour proposer la nulle) ?
Nul doute que cette méthode a largement fait des preuves et que nous nous évertuerons à la développer encore plus dans les années suivantes. La commission technique de la Ligue effectue actuellement des recherches de pointe sur la diffusion de commentaires de parties au fœtus pour remplacer la traditionnelle musique, affaire à suivre.

Du côté de mon ami alcidé (les curieux chercheront) tout va pour le mieux même si les tournois Lichess de la Ligue lui manquent, il prenait tellement de plaisir à y participer sous le pseudo NancyPinguin (oui oui il est originaire de l'Est de la France).

Aujourd'hui le grand jour pour les plus jeunes, les deux premières rondes du championnat.
On a vu des feuilles de parties déchirées, des immenses sourires de fierté après une première victoire, des parents anxieux collés à la vitre, des entraîneurs encore plus anxieux que les parents mais surtout une très bonne ambiance dans notre espace Ligue !
Je dois vous avouer, que pour moi, une partie entre deux petits-poussins ressemble d'avantage à un combat de Pokémons qu'à une bataille.
Espérons que ce tournoi leur permettre d'évoluer et développer leurs capacités et pourquoi devenir le meilleur dress... euh joueur d'échecs.

Finissons sur le plus important, hier soir buffet asiatique de nouveau. Nous avons particulièrement apprécié le plateau fromager typique de la cuisine d'Extrême-Orient.


 

JOUR 3 : ET TOUS EN COEUR
La squadra Corsa est maintenant complète, les plus jeunes ayant fraichement débarqués à Agen avant le grand début de leur compétition ce mercredi. Un premier championnat de France est toujours impressionnant, alors comment motiver tout ce beau monde ?
Après une longue discussion avec Akkhavanh et Augustin (mon ami le pingouin toujours aussi sympathique), une idée nous vint à l'esprit. Imaginez 30 jeunes et rang deux par deux, arborant fièrement la tenue règlementaire de la Ligue et trottinant dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne (j'emprunte cette tournure à Augustin qui la tient lui-même d'un ami de Jersey m'a-t-il dit...).
Autour d'eux les 5 entraîneurs entonnant des chants repris en chœur dans le style militaire : "Il a joué Cavalier d5, IL A JOUE CAVALIER D5 ; On répond pion a6, ON REPOND PION A6".
Finalement cette idée certes amusante n’a pas été retenue. Certes les échecs sont une bataille mais aussi et surtout un moment de partage et une rencontre avec un partenaire-adversaire de jeu.

Dans la série bonnes astuces, après la machine à café privée, je vois passer à toute allure, un officiel sur une trottinette. Ce n'est autre qu'un certain JBM (la rumeur court qu'il serait vice-président de la FFE) qui a adopté ce moyen pour se déplacer plus rapidement. J'en profite, si quelqu'un connaît un bon magasin de trottinettes à Agen n'hésitez pas à me contacter...

Côté résultats, toujours des longs combats souvent victorieux, tous les espoirs sont encore permis. Ce mercredi début dans l'arène des "petits", espérons qu'ils soient puissants (je vous laisse chercher la référence bien moins prestigieuse que la précédente). Et le plus important côté gastronomique, dîner sous les arcades d'Agen, je vous recommande vivement le jarret au miel, un remontant indispensable pour la suite de nos aventures.

JOUR 2 : JOUEURS DE CAFE

 Il ne faut pas oublier que les joueurs d'échecs sont des êtres délicats aux palais sensibles, peu convaincus par la recette locale (pourtant pas à base de pruneaux), notre délégation s'est dotée d'une machine à café qui a été d'un grand réconfort tant pour les encadrants que les parents. Son succès fut tel, que plusieurs représentants d'autres régions vinrent se joindre à nous pour savourer le réconfortant breuvage. Certains remirent même au goût du jour du troc, je ne vous recommande pas vraiment le mélange saucisson Lyonnais-café au passage...
Au fait, j'ai recroisé mon ami le pingouin ce matin. Toujours aussi sympathique, il nous a donné quelques précieux conseils vestimentaires pour rester au chaud. Vous pourrez admirer l'évolution de nos tenues entre Carcassonne et Agen.

Ah oui sinon aujourd'hui c'était double ronde.
Deux parties dans une seule journée c'est éprouvant, nous voyons les premiers signes de fatigue apparaître mais surtout constatons la même envie de jouer et de gagner !
L'attente entre les parties est longue pour les entraîneurs et les parents, chacun s'occupe comme il peut : Gerald bosse ses tactiques (de loin le plus sérieux d'entre nous), Jean-Philippe met à jour notre site pour vous permettre d'avoir les dernières nouvelles et Akkha tweet. Pour ma part, je m'obstine à affronter Pierlugi en blitz, c'est fort un MI... 5.5-20.5 pour le moment mais je ne désespère pas.
Les parties sont féroces et nos jeunes jouent parfois plus de 4 heures. On aura vu de tout, des cris, des larmes, des pleurs, du sang ( + 1 bosse) et donc du café. A ce stade tous les espoirs sont encore permis, il faut scorer demain !
Un repas tout en légèreté (tartiflette pour moi) et au lit, dernière journée tranquille demain avant l'arrivée "des petits" mercredi.

 

JOUR 1

Le début de la fête.Quel plaisir de se retrouver !
Après une saison vierge et un report, nous voici à Agen pour les championnats de France jeunes. C'est une trentaine de jeunes Corses qui vont se retrouver dans la capitale mondiale du pruneau (on l'aura constaté au déjeuner dont chaque plat en était agrémenté) pour tenter de conquérir le titre de champion de France.
Matinal, je fais quelques pas aux alentours de notre hôtel et croise un pingouin qui me salue amicalement... vous l'aurez compris, nous sommes loin de notre doux climat automnal Corse, les organismes vont être mis à rude épreuve.

Première ronde, début des hostilité, Jean-Philippe, Pierluigi, Gerald, Akkhavan et moi patientons dans l'espace dédié aux Ligues. Notre premier réflexe, étendre notre "Bandera " (on ne change pas d'où on vient).
Les minutes s'écoulent et le premier de nos jeunes, sort de la salle de jeu et semble soucieux, il nous confie avoir gagné très vite et avoir peur de se faire gronder... Pas de craintes, le point est marqué et le championnat commence bien. (Visiblement ce petit a bon appétit, il a passé sa partie à faire des fourchettes.)
Les résultats s'enchainent, pas de surprises, les favoris l'emportent et les moins expérimentés s'inclinent après souvent de longues luttes. Chaque partie est analysée, décortiquée, afin de comprendre comment faire mieux la prochaine fois.
Vers 20h, ouf la dernière partie s'achève avec une victoire arrachée après une âpre lutte. A part peut être la Squadra Azzura (petit hommage à Pierluigi), nous avons rarement vu un tel catenacciu sur le terrain... pardon sur l'échiquier. Nous avons bien mérité notre repas, un sympathique buffet asiatique (pas de pruneau ni de pingouin à l'horizon d'ailleurs). Demain double ronde il faudra être en forme !


 




Scrizzione à a newsletter

© 2021 Lega Corsa di Scacchi - Powered by WM